Commerce et boutique : comment former ses vendeurs ?

Publié le : 07 avril 20223 mins de lecture

Quand on pense ouvrir un magasin en franchise dans le domaine de la mode et du textile, la question de rendement des vendeurs peut se poser. Même avec les plus grands produits dans ses étagères, la force de vente possède une influence non négligeable sur la productivité d’un nouveau commerce franchisé.

Motivation et formation vont main dans la main

Tous les entrepreneurs qui décident de se lancer en franchise dans le domaine de la mode ne peuvent se séparer des techniques de vente. Ils peuvent avoir des lacunes dans ce secteur même après avoir participé à la formation vente initiale dispensée par la société qui parraine. En revanche, les équipes de vente sont obligées d’être les meilleures possible.

Les commerçants bien motivés sont productifs, c’est bien connu. Afin de donner l’envie à ses collègues d’être plus compétitifs, un franchisé peut agir sur de nombreux leviers : le lien émotionnel, la reconnaissance des efforts et la gamification sont autant de moyens de dynamiser les ventes. Toutefois, on oublie toujours que le développement des compétences reste un motivateur de premier ordre sur LiveMentor. Le fait d’acquérir de nouvelles techniques fait grandement progresser le vendeur. Il se consacre à ses tâches avec plus d’entrain.

Des techniques propres à l’enseigne

Pour garantir l’efficacité de la formation vente, les techniques commerciales doivent être partagées aux différents collaborateurs d’un magasin, mais aussi à l’ensemble du réseau. Au cas où ce dernier aspect reste la responsabilité du franchiseur, la cohérence au sein du point de vente autorise à s’agiter. Quels que soient leur profil et leur âge, les vendeurs doivent opérer de la même méthode. Il faut faire spécialement attention aux plus âgés parmi les collaborateurs, qui ont la possibilité de se montrer réticents à modifier leurs habitudes de travail.

Former ses commerciaux aux nouvelles technologies

À l’époque des stratégies et de la digitalisation de la formation vente multicanal, l’expertise client peut se passer de commerçant. Une tablette tactile donne la possibilité de rechercher les produits sur le catalogue. C’est mieux d’attendre la livraison ou de se servir par tuyaux pneumatiques.

Dorénavant, les enseignes du prêt-à-porter permettent d’effectuer des séances d’essayage à l’aide des écrans qui intègrent les habits à un mannequin virtuel avec les mensurations de la cliente. Dans ces boutiques de demain, quelles seront les attributions du vendeur et en quoi consiste la formation ? En ce qui concerne la formation commerciale, les bonnes pratiques seront à apprendre pour encourager les vendeurs.

Plan du site