Focus sur le statut d’étudiant-entrepreneur

Publié le : 01 mars 20214 mins de lecture

Il n’est jamais trop tôt pour démarrer une entreprise. Même encore étudiant, vous pouvez vous lancer dans l’entrepreneuriat. Vous n’êtes pas obligé d’attendre la fin des études ou de les arrêter pour pouvoir créer votre propre business. La connaissance du fonctionnement et des avantages du statut d’étudiant-entrepreneur va sûrement vous arranger.

Les principes généraux de ce nouveau statut

Il n’est pas facile de poursuivre ses études et de gérer son entreprise parallèlement. Ainsi, afin d’aider les jeunes à mener à bien et à accélérer leur business, le statut d’étudiant-entrepreneur a été créé en 2014. Ce dispositif est voué à accompagner un étudiant à diriger un projet dans les meilleures conditions, la visibilité, l’accompagnement et la sécurité.

Les phases de la procédure pour devenir un étudiant-entrepreneur sont les suivantes : l’envoi gratuit de la candidature en ligne, l’examen du profil et du projet par la convention des PEPITE et enfin la validation. Un PEPITE ou Pôle Étudiant pour l’Innovation, le Transfert et l’Entrepreneuriat est un organisme en charge de la formation et de la délivrance d’un D2E ou diplôme d’étudiant-entrepreneur. Une autre étape indispensable consiste donc à s’inscrire chez un des 30 PEPITE répartis en France.

Les conditions d’éligibilité pour ce statut particulier

Des conditions sont à remplir pour bénéficier du profil d’étudiant-entrepreneur, à savoir : être âgé moins de 28 ans et avoir le niveau bac au minimum. Évidemment, le porteur de projet doit avoir décroché son diplôme dans les trois dernières années au maximum.

Quant aux mineurs, deux cas se présentent. Pour les non-émancipés, une autorisation parentale est à fournir et leurs activités doivent se limiter au niveau libéral. Pour les émancipés, ils ont le droit de se lancer dans des activités commerciales, artisanales ou libérales sans devoir présenter une quelconque autorisation.

Les principaux avantages du statut d’étudiant-entrepreneur

Grâce au statut d’étudiant-entrepreneur, il devient plus facile de gérer son emploi du temps face à ses études et à la gestion de son entreprise. Vous pouvez d’ailleurs bénéficier de crédits comme l’ECTS ou European Credits Transfer System. La déduction du montant prêt est en fonction des paramètres tels que les compétences à acquérir, les formations suivies, les cours, les travaux pratiques, les stages et les recherches.

Grâce à l’accompagnement d’un PEPITE, le porteur de projet peut obtenir un Contrat d’Appui au Projet d’Entreprise ou CAPE à la validation du diplôme. Un des intérêts principaux de ce statut spécial est l’exercice des activités selon les règles. L’étudiant-entrepreneur peut aussi espérer une couverture sociale étudiante, des bourses, des tarifs réduits sur les démarches administratives…

Plan du site